Fumée passive

On appelle fumée passive la fumée exhalée par la personne qui fume ou directement émise par la cigarette. Elle contient pratiquement les mêmes substances nocives que la fumée active. Une petite quantité suffit donc à porter atteinte aux poumons et au système cardiovasculaire. Les personnes exposées à la fumée passive présentent un risque élevé de cancer, de maladies cardiovasculaires, d’infections et d’asthme. Les enfants sont particulièrement vulnérables, car leurs poumons ne sont pas encore à maturation et parce qu’ils respirent plus vite, ce qui leur fait absorber davantage de substances nocives en moins de temps. Chez eux, le risque de toux, d’inflammation des poumons ou de l’oreille moyenne est accru, ainsi que celui de mort subite du nourrisson. La fumée passive est également nocive pour le fœtus in utero.

Oui. Si d’autres personnes inhalent la fumée de vos cigarettes (fumée passive), cela nuit à leur santé.

Déclarez dès à présent votre logement zone non-fumeur. Fumez sur votre balcon ou à l’extérieur. Vous protégez ainsi vos proches ou colocataires des effets nocifs de la fumée passive.

Quand vous fumez sur votre balcon, fermez la porte d’accès à votre appartement pour que la fumée ne puisse pas entrer. Choisissez une veste pour sortir fumer et suspendez-la à l’extérieur.  Après avoir été fumer, lavez-vous les mains et rincez-vous la bouche. Il est spécialement important de le faire si vous vivez avec des enfants.

Protégez tout particulièrement vos enfants. La fumée passive s’incruste sur les parois, rideaux, tapis, meubles, mais aussi sur les jouets de vos enfants. Elle est aussi nocive pour vos animaux de compagnie. Si vous fumez malgré tout à l’intérieur, aérez ensuite votre logement de façon intensive.

Abstenez-vous de fumer ou de vapoter dans votre voiture si d’autres personnes se déplacent avec vous régulièrement. Dans cet espace réduit, la concentration de fumée passive est particulièrement élevée et l’aération ne permet pas de l’éliminer complètement. En outre, la fumée imprègne les rembourrages des sièges. D’autre part, fumer ou vapoter en conduisant diminue la capacité de concentration, tout comme le téléphone.

Non. Renoncez aussi à consommer des vapoteuses et des produits du tabac chauffé dans les espaces fermés. Cette «vapeur passive» contient elle aussi des substances toxiques et peut nuire à la santé des personnes qui vivent avec vous.

La fumée passive nuit aussi à la santé de votre enfant à naître. Il est préférable de cesser toute consommation de tabac pendant la grossesse. Si vous n’êtes pas prête à vous sevrer, réduisez votre consommation. Si vous fumez pendant la période d’allaitement, vous devriez fumer après la tétée et observer des pauses aussi longues que possible entre les cigarettes. Prenez si possible vos substituts nicotiniques après la tétée.

Si vous appliquez déjà les conseils 1 à 6, votre consommation de tabac va automatiquement diminuer. Voici d’autres astuces pour continuer à la faire baisser.

Si vous appliquez déjà les conseils 1 à 6, vous n’êtes pas très loin du sevrage. Vous trouverez ici des conseils pour parvenir à arrêter définitivement.