Education1f-1-1600×1220-1-1600×1220

Fumer et Covid-19

Je profite de cette nouvelle opportunité et je controle les dangers.

Regarder la vidéo

Conseils et Astuces

Je garde le contrôle

Réponse: Il ne faut surtout pas se mettre à fumer ou à vapoter plus que d’habitude en raison de la situation actuelle. Ce qui est certain, c’est que fumer ou vapoter davantage est néfaste; moins vous fumez, mieux c’est! De plus, une réduction de la consommation peut être un premier pas vers un arrêt du tabagisme.

En notant dans un journal de bord votre consommation de tabac, vous consommez en toute conscience. Inscrivez quand et à quelle occasion vous fumez. Relevez à quelles cigarettes vous pourriez renoncer le plus facilement et essayez de vous en passer le lendemain.

Décidez du nombre maximal de cigarettes que vous voulez fumer par jour. Mettez-en le bon nombre de côté et ne vous servez que dans ce stock. Conservez le reste de vos cigarettes à un endroit difficile d’accès.

Débarrassez-vous de tous les objets qui servent à fumer. Éliminez de votre esprit les réflexions du type «Une seule cigarette ne peut pas me faire de mal». Si vous deviez tout de même craquer, ne le prenez pas comme un échec, mais considérez cet écart comme une étape d’apprentissage et faites immédiatement une nouvelle tentative de sevrage.

Saviez-vous qu’en demandant qu’on vous soutienne dans votre projet, vous quadruplez vos chances de réussite? Sur stopsmoking.ch, vous trouverez toutes sortes de possibilités d’aide. Vous pouvez en outre obtenir un soutien téléphonique en appelant la Ligne stop-tabac au no 0848 000 181, qui figure sur tous les paquets de cigarettes.

Ne restez jamais seul/e quand vous décidez d’arrêter de fumer. Votre famille ou vos proches vous soutiennent volontiers dans votre projet. Vous pouvez aussi décider d’arrêter de fumer en même temps que des amis. Le sevrage tabagique en groupe (virtuel) peut aussi être une solution motivante.

Occupez vos mains et votre bouche. Au lieu de prendre une cigarette dans la main, buvez un verre d’eau à la paille. Malaxez une balle antistress ou faites du jonglage. Mâchez un chewing-gum.

Vous avez l’habitude de fumer après les repas? Remplacez cette cigarette par des exercices de respiration ou du yoga. Si dans votre tête, vous associez café et cigarette, optez pour une tasse de thé. Ce conseil est également valable pour la cigarette que l’on apprécie particulièrement avec les boissons alcoolisées. Quand vous arrêtez de fumer, il est aussi recommandé de diminuer votre consommation d’alcool, dont l’effet désinhibant favorise la rechute. Évitez donc toutes les situations qui pourraient vous inciter à allumer une cigarette. Les rencontres (virtuelles) avec des non-fumeurs peuvent aussi être très utiles.

Le risque de prendre du poids après avoir arrêté de fumer existe réellement, car le métabolisme doit s’habituer à la nouvelle situation. Mais ce n’est pas une fatalité! Au lieu de manger pour compenser, bougez davantage! Occupez vos mains et votre bouche. Mangez plus de fruits et de légumes. Faites de la cuisine un nouveau passe-temps! En arrêtant de fumer, votre sens du goût s’améliore et vous apprécierez encore plus votre assiette!

Prenez un jour après l’autre. Déposez l’argent que vous économisez dans une tirelire et offrez-vous de temps à autre un petit plaisir pour récompenser vos efforts. Lorsque vous ressentez une forte envie de fumer, souvenez-vous qu’elle va disparaître au bout de 3 à 5 minutes. Pendant ce petit laps de temps, pensez au conseil no 5. Le fait de bouger contribue aussi à diminuer l’envie de fumer (p. ex. exercices de fitness, Pilates, tai chi ou chi gong, etc.).

Vous avez déjà essayé d’arrêter de fumer à une ou plusieurs reprises? Super, cela signifie que vous avez déjà pu acquérir beaucoup d’expérience! Cette fois, profitez de votre expérience pour changer les choses qui n’ont pas fonctionné avant. Échangez vos expériences avec des amis ou appelez la Ligne stop-tabac au 0848 000 181.

Fumée passive

Réponse: Oui. Si d’autres personnes inhalent la fumée de vos cigarettes (fumée passive), cela nuit à leur santé.

Déclarez dès à présent votre logement zone non-fumeur. Fumez sur votre balcon ou à l’extérieur. Vous protégez ainsi vos proches ou colocataires des effets nocifs de la fumée passive.

Quand vous fumez sur votre balcon, fermez la porte d’accès à votre appartement pour que la fumée ne puisse pas entrer. Choisissez une veste pour sortir fumer et suspendez-la à l’extérieur. Après avoir été fumer, lavez-vous les mains et rincez-vous la bouche. Il est spécialement important de le faire si vous vivez avec des enfants.

Protégez tout particulièrement vos enfants. La fumée passive s’incruste sur les parois, rideaux, tapis, meubles, mais aussi sur les jouets de vos enfants. Elle est aussi nocive pour vos animaux de compagnie. Si vous fumez malgré tout à l’intérieur, aérez ensuite votre logement de façon intensive.

Abstenez-vous de fumer ou de vapoter dans votre voiture si d’autres personnes se déplacent avec vous régulièrement. Dans cet espace réduit, la concentration de fumée passive est particulièrement élevée et l’aération ne permet pas de l’éliminer complètement. En outre, la fumée imprègne les rembourrages des sièges. D’autre part, fumer ou vapoter en conduisant diminue la capacité de concentration, tout comme le téléphone.

Non. Renoncez aussi à consommer des cigarettes électroniques et des produits du tabac chauffé dans les espaces fermés. Cette «vapeur passive» contient elle aussi des substances toxiques et peut nuire à la santé des personnes qui vivent avec vous.

La fumée passive nuit aussi à la santé de votre enfant à naître. Il est préférable de cesser toute consommation de tabac pendant la grossesse. Si vous n’êtes pas prête à vous sevrer, réduisez votre consommation. Si vous fumez pendant la période d’allaitement, vous devriez fumer après la tétée et observer des pauses aussi longues que possible entre les cigarettes. Prenez si possible vos substituts nicotiniques après la tétée.

Aide à l’arrêt du tabac –> Réduction de la consommation de tabac

Si vous appliquez déjà les conseils 1 à 8, votre consommation de tabac va automatiquement diminuer. Voici d’autres astuces pour continuer à la faire baisser.

On appelle fumée passive la fumée exhalée par la personne qui fume ou directement émise par la cigarette. Elle contient pratiquement les mêmes substances nocives que la fumée active. Une petite quantité suffit donc à porter atteinte aux poumons et au système cardiovasculaire. Les personnes exposées à la fumée passive présentent un risque élevé de cancer, de maladies cardiovasculaires, d’infections et d’asthme. Les enfants sont particulièrement vulnérables, car leurs poumons ne sont pas encore à maturation et parce qu’ils respirent plus vite, ce qui leur fait absorber davantage de substances nocives en moins de temps. Chez eux, le risque de toux, d’inflammation des poumons ou de l’oreille moyenne est accru, ainsi que celui de mort subite du nourrisson. La fumée passive est également nocive pour le fœtus in utero.

Alkoholkonsum erhöht die Gefahr eines Rückfalls ins Rauchen oder von unkontrolliertem Tabakkonsum. Kontrollieren bzw. reduzieren Sie Ihren Alkoholkonsum.

Wenn Sie Schritt für Schritt Ihren Zigarettenkonsum reduziert haben, ist der Schritt zum Rauchstopp nicht mehr weit. Hier erhalten Sie Tipps, wie der Rauchstopp gelingt.

.. Je weniger Sie rauchen desto besser. Die Reduktion der gerauchten Zigaretten kann Ihnen auch auf dem Weg zu einem späteren Rauchstopp helfen. Nikotinersatzprodukte können sowohl bei der Konsumreduktion als auch beim Rauchstopp helfen. Sie reduzieren die Entzugssymptome.

Je garde le contrôle

Les restrictions en vigueur représentent un défi pour beaucoup de fumeuses et de fumeurs. Ici vous trouvez toutes sortes d’astuces et de conseils pour contrôler votre consommation.

La situation actuelle, qui nous oblige à renoncer à de nombreuses habitudes et à nous imposer des limites, est aussi l’occasion d’arrêter de fumer. Vous trouverez également des conseils à ce sujet ici.

Other Languages

Vous êtes convaincu·e?

Envie d’arrêter immédiatement?
Passez à l’action!

J’arrête