Je m'informe sur l'arrêt du tabagisme

Trouvez ici des informations et des conseils sur l’arrêt du tabagisme.

S'informer sur le tabagisme

Trouvez des informations scientifiquement prouvées

Les informations les plus importantes à connaître concernant l’arrêt du tabac sont rassemblées ici pour vous.

Highlight

Avantages de l’arrêt du tabagisme

L’arrêt du tabagisme entraîne rapidement de nombreux bénéfices pour votre santé et votre bien-être.

Thématiques

Dépendance

La nicotine contenue dans le tabac provoque une forte dépendance.

Méthodes d’aide

Il existe plusieurs méthodes d'aide pour l’arrêt du tabagisme.

Vaporette

La vaporette peut aider à soulager les symptômes de manque dus à l’arrêt du tabagisme.

Réduction de la consommation de tabac

La réduction de la consommation de tabac est seulement recommandée dans certains cas.

Contrôle du poids

Le poids peut être contrôlé de plusieurs manières lors de l'arrêt du tabagisme.
stopsmoking est la plateforme suisse spécialisée pour l’arrêt du tabagisme

J’aide un·e proche

Les proches ont un rôle de soutien important dans l’arrêt du tabagisme.
Comprendre le tabagisme

Apprenez-en plus

Symptômes dus à l'arrêt

Cet état émotionnel négatif peut se manifester par plusieurs symptômes de manque très fréquent lors de l’arrêt du tabac. Les substituts nicotiniques à dose suffisante sont très utiles pour calmer ces symptômes qui peuvent durer 10 à 40 jours après l’arrêt. Dans le cas de dépression, consulter un professionnel est vivement recommandé.
Les nausées lors de l’arrêt sont liées au stress du sevrage de tabac. Si c’est le cas, il est recommandé de bien respirer et de se relaxer. Il peut aussi s’agir d’un léger surdosage si des substituts en nicotine sont pris, mais ils n’ont aucune gravité et disparaissent rapidement. En cas de traitement avec du Champix®, c’est un effet indésirable fréquent surtout au début du traitement, qui s’estompe en quelques jours. Si les nausées persistent, il faut prendre les doses de Champix® 30 minutes après les repas.
Il s’agit de symptômes fréquents lors de l’arrêt du tabac. Le système de nettoyage des bronches se remet en marche et élimine peu à peu des poumons le mucus contenant les plus grosses particules de la fumée du tabac, notamment les goudrons.
Ces sensations font partie des symptômes de sevrages qui sont au maximum lors des 3 premiers jours de l’arrêt. Bouger dans la journée pour mieux dormir la nuit (il faut garder un rythme de sommeil régulier), manger une alimentation équilibrée aide à contrer ces symptômes.

Dérivés du tabac

Dans ces nouveaux produits, le tabac n’est pas brûlé mais chauffé, ce qui pourrait le rendre moins nocif qu’une cigarette classique, dont les produits de combustion sont extrêmement nocifs. Ceci est plausible mais n’a fait l’objet d’aucune étude sur les effets pour la santé. Toutefois, le tabac chauffé contient par définition du tabac, qui est un produit toxique à l’état naturel sans combustion. De plus, les études indépendantes de l’industrie du tabac ont montré qu’il y avait une combustion partielle, responsable de la production de produits toxiques identiques souvent inférieurs à ceux du tabac brûlé. Ce produit n’a aucune utilité pour l’arrêt du tabac.
Les produits du tabac non fumés comportent des risques inférieurs à ceux de la cigarette car il n’y a pas de combustion. Cependant ces produits comportent des risques et ne devraient pas être utilisés comme substituts nicotiniques car ils contiennent des composés cancérigènes, de la nicotine à dose souvent élevée et des additifs.
Une étude récente a montré que la E-cigarette avec nicotine peut aider à sortir progressivement de la dépendance au tabac et à arrêter de fumer. Elle calme rapidement les symptômes de sevrage. Après environ 1-2 mois il est recommandé de baisser peu à peu le taux de nicotine des liquides en faisant des paliers de 2-4 semaines voire plus pour finalement s’en passer complètement. La nocivité de la E-cigarette est très probablement très inférieure à celle du tabac mais les études manquent concernant les effets à long terme.
Une étude récente a montré que la E-cigarette avec nicotine peut aider à sortir progressivement de la dépendance au tabac et à arrêter de fumer. Elle calme rapidement les symptômes de sevrage. Après environ 1-2 mois il est recommandé de baisser peu à peu le taux de nicotine des liquides en faisant des paliers de 2-4 semaines voire plus pour finalement s’en passer complètement. La nocivité de la E-cigarette est très probablement très inférieure à celle du tabac mais les études manquent concernant les effets à long terme.

Gestion du poids

La nicotine diminue un peu l’appétit et augmente les dépenses en calories d’un fumeur. Après l’arrêt du tabac, une prise de poids de 3-5 kilos en moyenne peut survenir. Une alimentation équilibrée et une activité physique régulière limiteront la prise de poids. De plus, distinguer la faim réelle et l’envie de manger par compensation évitera la consommation de calories inutiles.
Dans un premier temps, il faut éviter les aliments gras et sucrés, ainsi que l’alcool et le café qui sont souvent associés à la consommation de tabac et donnent l’envie de fumer. Les fruits et les légumes sont peu caloriques et rendent la fumée désagréable, donc ce sont des aliments à privilégier.
Les ballonnements peuvent résulter de la constipation liée au sevrage du tabac, des changements d’alimentation ou du stress. Certains légumes et fruits ont tendance à être digérés difficilement. Manger dans le calme, à heures régulières, en prenant son temps évitera ces ballonnements.
La constipation est un symptôme du sevrage de tabac qui va progressivement disparaître en 1-2 mois après le début de l’arrêt. Augmenter les aliments riches en fibres, soit les céréales complètes, les légumineuses, les légumes et les fruits est une solution pour ce problème. Un complément de magnésium, des pruneaux trempés dans l’eau durant la nuit et consommés le matin, ou encore du sirop de figue peut aider le transit.

Autres thématiques

L’alcool peut avoir un effet négatif sur l’arrêt du tabac. La consommation d’alcool dans un cadre convivial stimule l’envie de fumer. Il est recommandé d’éviter cette consommation durant les 2-4 premières semaines de l’arrêt du tabac.
Le tabagisme a des effets négatifs chez le couple qui souhaite avoir un enfant. Fumer diminue la fertilité autant de l’homme que de la femme. Le risque d’avortement spontané est multiplié par 2. Le tabagisme maternel augmente le risque de retard de croissance du bébé, d’accouchement prématuré et de complications de l’accouchement.
Le sous-dosage, très fréquent, et le sur-dosage, très rare, de nicotine ainsi que l’utilisation d’un patch de nicotine durant la nuit peut provoquer des insomnies. Si de fortes envies de fumer, de l’irritabilité, des troubles de concentration, de l’anxiété sont présents, il s’agit d’un manque de nicotine. Il faut augmenter la dose du substitut nicotinique utilisé ou associer 2 substituts en combinant un patch avec des pastilles, un inhalateur ou des gommes pour éviter des insomnies. S’il n’y a que des troubles du sommeil, c’est un effet indésirable des substituts nicotiniques, le plus souvent le patch de 24h. Pour éviter l’insomnie, il peut être remplacé par un patch de nicotine de 16h ou retiré 1h avant le coucher et remis au lever le lendemain matin.
Vous êtes convaincu·e?

Envie d'arrêter immédiatement?
Passez à l'action!

J’arrête