Aufhören zu rauchen

Enfin, arrêter de fumer

D’anciens utilisateurs de la Ligne stop-tabac décrivent les obstacles rencontrés sur le chemin du sevrage tabagique et expliquent comment ils ont finalement réussi à les surmonter.

Comment tout a commencé

Lionel: C’est à l’âge de 15 ans que j’ai fumé ma première cigarette. A l’époque, mon frère aîné et ses amis avaient déjà l’habitude de fumer. Une cigarette à la bouche, j’avais l’impression d’être cool et je me sentais intégré.

Benjamin:À l’âge de 14 ans et demi, j’ai été en contact avec le tabac pour la première fois par l’intermédiaire du frère aîné d’un ami. À l’époque, j’ai fumé mon premier joint. Lorsque j’ai arrêté de fumer à l’âge de 19 ans, j’étais déjà accro au tabac.

Melanie:J’ai commencé à fumer entre 14 et 15 ans. À l’époque, on vous considérait comme « cool » si vous étiez parmi les fumeurs.

Pourquoi arrêter

Lionel: Lorsque nous étions confinés en raison du coronavirus, ma compagne et moi avons décidé que c’était l’occasion de rompre avec cette mauvaise habitude.

BenjaminAu fil du temps, j’ai remarqué que mon endurance et le goût étaient altérés par le tabac. Je souhaite rester en bonne forme et en bonne santé le plus longtemps possible, pour mon fils.

Melanie: Je prévois de faire une grande randonnée l’année prochaine, en Norvège. Pour ce faire, j’aimerais être en bonne forme physique d’une part, et ne pas devoir m’encombrer de paquets de cigarettes d’autre part.

Obstacles rencontrés

LionelAu mois de février, j’ai essayé d’arrêter en recourant à l’hypnose. Pendant cette période, je me réveillais toujours la nuit en tremblant, j’étais en colère. Une fois, j’étais furieux au point d’appeler la Ligne stop-tabac en pleine nuit. Une conseillère m’a ensuite rappelé quelques jours plus tard, et j’ai commencé à remonter la pente.

BenjaminIl y a quelques années, je suis resté alité une semaine car j’étais malade. J’ai alors spontanément arrêté de fumer. Six mois se sont écoulés et j’ai malheureusement recommencé à fumer lors d’un moment de convivialité.

MelanieLors des tentatives précédentes, je me mettais trop de pression ; de plus, la motivation intrinsèque pour arrêter de fumer n’était pas suffisante.

Ce qui m’a aidé

LionelAu début, j’avais un patch et je mâchais du chewing-gum à la nicotine pour calmer les symptômes de manque. J’étais en outre ravi d’être en contact régulier avec une conseillère de la Ligne stop-tabac. Elle s’est toujours montrée compréhensive à mon égard, sans jamais me réprimander de quelque façon que ce soit. Ces échanges m’ont énormément aidé.

BenjaminJ’ai clairement annoncé à mon entourage professionnel vouloir arrêter de fumer, en priant mes collègues fumeurs de bien vouloir respecter ce souhait. Ils m’ont ensuite beaucoup soutenu dans ce combat.

MelanieLa fiche de contrôle de la Ligne stop-tabac m’a beaucoup aidée. Elle m’a permis de voir de combien de cigarettes j’aurais pu me passer un jour donné. Cela m’a donné la motivation nécessaire pour tenir.

Aujourd’hui

LionelAvant, j’avais du mal à retenir ma respiration en allant à la piscine. Depuis que j’ai cessé de fumer, je peux à nouveau plonger plus longtemps. De même, j’ai moins de céphalées au réveil et les douloureuses quintes de toux ont également disparu.

BenjaminMa respiration s’est calmée et maintenant, je dors mieux. Je suis aujourd’hui plus pondéré et à nouveau plus endurant. Mon fils de six ans, lui aussi, n’a pas tardé à remarquer que je ne « puais » plus, ce que ma partenaire apprécie grandement.

MelanieJe me réjouis du temps que j’ai gagné en arrêtant de fumer. Ma perception du goût s’est aussi très vite améliorée.

Ligne stop-tabac

Lionel

  1. Comment la Ligne stop-tabac vous a-t-elle aidé ?
    Elle m’appelait régulièrement, et ce fut d’une grande aide. La conseillère était toujours très compréhensive et ne me faisait jamais de reproches. Elle me prodiguait des conseils utiles pour que ma tentative d’arrêter la cigarette soit couronnée de succès. Je savais aussi que quelqu’un était toujours là pour moi, si j’en avais besoin.
  2. Qu’avez-vous apprécié dans les conseils de la Ligne stop-tabac ?
    La conseillère a toujours fait preuve d’empathie et je ne me suis jamais senti jugé. Comme nous avions une relation très étroite, je voulais qu’elle soit fière de mon initiative.
  3. Recommanderiez-vous la Ligne stop-tabac à d’autres personnes qui veulent arrêter de fumer, si oui pourquoi ?
    Je suis devenu un grand fan de la Ligne stop-tabac, que je recommande régulièrement aux amis et connaissances qui me demandent comment j’ai réussi à arrêter.

Benjamin

  1. Comment la Ligne stop-tabac vous a-t-elle aidé ?
    Cela m’a parfaitement préparé à l’arrêt du tabagisme et m’a soutenu tout au long du processus. Ma consommation de cigarettes est rapidement passée de 20 à 10 par jour. Cela m’a permis d’être confiant et de croire en la réussite.
  2. Qu’avez-vous apprécié dans les conseils de la Ligne stop-tabac ?
    La conseillère s’est montrée très flexible et compréhensive face à mes besoins.
  3. Recommanderiez-vous la Ligne stop-tabac à d’autres personnes qui veulent arrêter de fumer, si oui pourquoi ?
    Je recommanderais ce service de conseil sans hésitation. La conseillère disposait de vastes connaissances spécialisées. Elle m’a présenté de bonnes raisons d’arrêter et m’a prodigué de précieux conseils pour réussir. Et surtout, ça ne coûte rien d’essayer.

Melanie

  1. Comment la Ligne stop-tabac vous a-t-elle aidé ?
    La conseillère de la Ligne stop-tabac m’a donné des astuces pour bien utiliser le temps libre gagné en cessant de fumer. Désormais, j’ai plus de temps pour ce qui compte vraiment dans la vie.
  2. Qu’avez-vous apprécié dans les conseils de la Ligne stop-tabac ?
    Je voulais prouver à la conseillère que j’étais capable d’arrêter. Cela me motivait, sans pour autant faire naître un sentiment de culpabilité en cas d’échec.
  3. Recommanderiez-vous la Ligne stop-tabac à d’autres personnes qui veulent arrêter de fumer, si oui pourquoi ?
    J’ai déjà recommandé cette offre à des amis et des connaissances. L’offre de soutien est excellente et en plus, c’est gratuit.